Géographie

Située en Afrique du Nord, l'Algérie est située sur la côte méditerranéenne, entre le Maroc et la Tunisie. Les autres voisins de l'Algérie sont la Libye à l'est, le Niger au sud-est et la Mauritanie et le Mali au sud-ouest. 80% du territoire du pays se trouve dans la région du Sahara. La majeure partie du Sahara présente des caractéristiques semi-désertiques.

 

Structure politique

L'Algérie est une république gouvernée par le système présidentiel. Le pays, qui a obtenu son indépendance en 1962, était gouverné par le Front de libération nationale (FLN) dans le cadre d'un système politique à parti unique. Avec la nouvelle constitution adoptée lors du référendum de 1989, un système multipartite a été mis en place.

 

Le temps instable augmente le coût des intrants

L'Algérie, avec ses vastes terres, ses réserves de pétrole et de gaz naturel, est la quatrième plus grande économie d'Afrique après l'Egypte, le Nigeria et l'Afrique du Sud, qui sont des pays importants du continent africain. L'Algérie possède une richesse en ressources naturelles et une économie de marché importantes.

Le pays, qui s'efforce d'assurer une transition progressive vers le nouveau système économique depuis 2000, doit encore progresser sur le plan du revenu par habitant, des infrastructures, du chômage et de la privatisation.

Le gouvernement fournit un soutien gouvernemental non rémunéré pour l'énergie et la fourniture de produits alimentaires de base tels que le blé, l'huile et le sucre.

Bien que des quotas soient appliqués à certains produits dans le but de constituer une industrie nationale, de nombreux pays issus de l'Accord de libre-échange entré en vigueur en 2005 conformément à l'accord signé en 2002 avec l'Union européenne sont soumis à un réduction des droits de douane. Cependant, il existe un système de quotas dans les secteurs de l'agriculture et de la pêche.

L'Algérie est dépendante du secteur pétrolier et gazier et 70% des recettes budgétaires proviennent de ces secteurs. Les recettes fiscales du gouvernement proviennent principalement des produits importés.

 

Les secteurs de l'agriculture et de l'élevage en Algérie

En Algérie, la contribution de l'agriculture au PIB avoisine les 9%. On estime qu'environ 14% de la population totale est employée dans le secteur agricole. L'Algérie, qui possède le plus grand territoire du continent africain, couvre une superficie d'environ 2,4 millions de km2.

Cependant, 3,5% de cette superficie sont des terres arables et 18,5% seulement des terres pouvant être utilisées comme terres agricoles sont cultivées. Les terres arables appartiennent à l'État mais sont exploitées par le secteur privé.

Selon les données de 2018, la production céréalière algérienne avoisinerait 4,5 millions de tonnes et les importations de céréales pour un montant de 3,275 milliards de dollars. Néanmoins, la consommation devrait atteindre 8 millions de tonnes dans les années à venir. Afin de répondre à ce besoin, environ 260 000 acres de terres devraient être ouvertes à l'irrigation et 500 000 acres de terres devraient être incluses dans ce périmètre afin de couvrir complètement cette consommation.

De nouvelles applications d'engrais et de nouvelles techniques d'irrigation ont été mises en œuvre dans les terres situées à l'ouest de l'Algérie. Les principaux produits agricoles sont les légumineuses, les pommes de terre, le blé et l'orge. Le pays est un important exportateur d'orge.

Le pays doit importer en moyenne 8 millions de tonnes de céréales par an pour satisfaire ses besoins en céréales. L'aviculture, les moutons, les chèvres et les bovins sont cultivés dans les régions du sud et les hautes terres.

Selon les données de 2018, l'Algérie compte environ 28 millions de têtes de bétail, dont 18 millions de moutons et 2 millions de bovins. La production annuelle du pays est d'environ 300 000 tonnes de viande rouge et 260 000 tonnes de viande blanche. Alors que la viande rouge est importée à hauteur de 60 000 tonnes, la viande blanche n'est pas importée. Les importations annuelles de viande rouge dépassent 250 millions de dollars américains en valeur. L'État prévoit de produire à court terme 425 000 tonnes de viande rouge et 625 000 tonnes de viande blanche.

La plupart des bateaux de pêche sont petits. Pour améliorer le secteur, le gouvernement modernise ses ports de pêche. L'État, qui alloue 12 millions de dinars à cet égard, encourage l'achat de bateaux de pêche plus modernes et plus grands.

À cette fin, le nombre de bateaux dans le pays a récemment atteint 4 532 grâce au soutien fourni par l'État et les fonds de l'Union européenne.

L'Algérie a un littoral de 1 280 km et compte plus de 500 espèces de poissons dans la région. Le pays dispose de 500 000 tonnes de réserves de poisson. La plupart des sardines et des anchois sont pêchés; la quantité de ces poissons pêchés chaque année est d'environ 150 000 tonnes. 3000 tonnes sont exportées. En ce qui concerne l'aquaculture, la production annuelle est de 500 tonnes.

 

You might also like

Dernières vidéos

Leave A Comment

Ne vous inquiétez pas! Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués (*).

RECEVOIR LA NEWSLETTER

LA PUBLICITÉ

LA PUBLICITÉ